Daimyo : Seigneur de la guerre au Japon – Musée Guimet (Exposition temporaire)

Exposition présente du 15 février au 13 mai 2018.

Chose promise, chose due ! Comme indiqué dans mon précédent article, je vais vous parler de l’exposition temporaire Daimyo. C’est vraiment ce qui nous a motivé à aller visiter le musée des arts asiatiques Guimet. Les armures japonaises, mine de rien ça ne court pas les rues. Les armures (quelques soient leurs origines) m’ont toujours fascinées, les tailles, la composition, l’allure, les messages qu’elles renvoient sont toujours fascinants. Vous comprenez mieux pourquoi je voulais absolument la faire ! L’amoureux étant un adepte des arts asiatiques, c’était un passage inévitable.

IMG_5477

L’exposition temporaire se découpe en deux parties : une partie se situant à l’Hôtel d’Heidelbach et l’autre dans le bâtiment principal du musée Guimet (4em étage). Un total de 33 armures et des ornements, liés bien entendu aux guerriers japonais. L’exposition regroupe des collections françaises, privées et publiques. Nous avons vu uniquement la partie située dans l’enceinte principale, qui exposait un ensemble de 11 armures.

IMG_5475IMG_5473

Daimyo : qu’est-ce que c’est ? Il faut remonter à l’ère Meiji (1871) pour comprendre ce statut. En effet, durant cette période le Japon est découpé en plusieurs dominations territoriales. Chaque domination est basée sur une force militaire qui est dirigé par un dynaste provincial : le daimyo. Il faudra attendre la fin du XVIe siècle pour que ce therme devienne un mot juridique et désigne (en gros) les princes territoriaux.

IMG_5470IMG_5474

La mise en scène des armures est impressionnante, comme une sensation de vivre un tête à tête avec un seigneur plutôt féroce. Et cette posture n’a pas été choisi par hasard ! L’armure était placée ainsi pour incarner la présence du maître pendant son absence. Ce choix était donc parfait pour cette exposition et donne le ton de la puissance des Daimyos. Une très belle exposition où j’ai passé de nombreuse minute à décortiquer visuellement chacune de ces armures. Un véritable plongeon dans une culture si lointaine de la nôtre qui ne laisse pas de marbre. Je pense que cette exposition peut plaire à tout le monde ; grand comme petit, passionnés d’art asiatique ou non.

Liens utiles :

Musée Guimet : http://www.guimet.fr/

Info tarif et transport à voir dans mon denier article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s