Comment bien choisir son soutien-gorge ?

Hello ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un excellent week-end. Aujourd’hui on se retrouve pour un article pratique sur la lingerie et plus particulièrement sur le choix des soutiens-gorge. Ayant travaillé en lingerie quelques temps, je suis régulièrement sollicitée pour aider mes proches dans le choix de leur soutiens-gorge. J’ai donc décidé de partager mes conseils ici, car le choix de la lingerie est important et peut vite s’avérer compliqué quand on ne connaît pas toutes les petites astuces. 

Le B.A-BA 

Commençons par la base : la taille. Des lettres, des chiffres, pas facile de s’y retrouver parmi les nombreuses tailles. Nous avons toutes des corps différents et donc des poitrines uniques, ne vous basez donc pas sur votre soeur, votre mère ou votre copine pour estimer tout cela ! 

Il y a 2 éléments à prendre en compte pour votre taille : la largeur de votre dos (le chiffre), et la forme de vos seins qui correspondra à un certain bonnet (la lettre). 

La largeur du dos

Le but n’est pas de choisir un tour de dos trop petit qui vous serrera durant la journée, ou une taille trop grande. L’idéal et de se sentir bien au deuxième crans. Ainsi si votre soutien gorge se détend un peu vous pourrez le resserrer et si votre poids varie un peu vous pourrez toujours choisir le cran au dessus. 

La forme de la poitrine :

Sans doute la partie la plus compliquée ! Il faut bien regarder sa poitrine pour la connaître. Vos seins sont-ils larges ? Profonds ? Larges ET Profonds ? Le bonnet qui vous convient est celui où votre poitrine sera entièrement maintenue sans déborder ou sans nager dedans. Si vous hésitez entre deux bonnets, prenez les deux et passez en cabine pour essayer tout ça ! 

Les conseils lors de l’essayage 

Les bretelles

Un bon réglage de bretelle fait toute la différence et on passe souvent à côté de sa taille à cause de cet oublie ! Il est donc important de bien régler les bretelles des soutiens-gorge que vous devez essayer. Elles ne doivent pas être trop lâches, pour peu de devenir insupportables tout au long de la journée, ni trop serrées pour ne pas vous blesser et éviter les marques rouges peu flatteuses. 

Petit repère pratique : une fois mis, les agrafes de votre soutien-gorge ne doivent pas se situer en haut de votre dos mais au même niveau que votre poitrine. 

Pour les poitrines plus développées, je vous conseil de bien regarder la largeur des bretelles. A partir du bonnet D, les bretelles doivent être plus larges pour vous assurer un bon maintien. Je sais, c’est pénible mais faites moi confiance la dessus ! 

La forme du soutien-gorge :

Balconnet, pigeonnant, emboitant, push-up… il existe une multitude de forme de soutien-gorge et tant mieux vu que nous avons toutes une poitrine différente ! Il faut donc essayer pour voir ce qui vous correspond le mieux mais voici déjà quelques pistes :

  • les push-up qui ont pour but de remonter la poitrine (et non de l’augmenter) sont très jolis sur les petites poitrines (bonnet A et B)
  • Les emboîtants proposent un très bon maintient pour les poitrines plus fortes (à partir du bonnet D)
  • Les corbeilles qui sont très beaux, doivent souvent être pris avec un bonnet différents en fonction de la forme de votre poitrine. Par exemple pour cette forme, je prends un bonnet C au lieu du bonnet D que je prends habituellement.
  • Les bandeaux sont pratiques pour les petit hauts d’été mais ne correspondent absolument pas aux poitrines généreuses car ils ne proposent pas un bon maintient.  

Attention aux équivalences 

En théorie chaque taille de poitrine possède 2 équivalences. Le principe est simple : lorsqu’on augmente la taille du bonnet, on réduit le tour de dos et inversement. Vous me suivez ? Un petit exemple pour que ce soit plus parlant : Si je fais un 90D mes deux équivalence sont le 95C et le 85E. 

Malheureusement les équivalences ne nous correspondent pas forcément, il y a toujours une différence entre la théorie et la pratique. Pour ma part je fais un 85D, le 80E étant très rare en boutique je ne peux pas compter sur cette équivalence. Concernant le 90 C, le tour de dos est trop large pour moi, je refuse donc systématiquement les équivalences lorsque ma taille n’est plus disponible. 

Pour avoir travaillé en boutique de lingerie et être cliente dans d’autre, je trouve que les équivalences sont proposées à tors et à travers. Faites donc attention lorsqu’on vous propose cette option et essayez systématiquement. 

Dernier conseil et pas des moindres : un soutien-gorge qui nous convient est un soutien-gorge qu’on ne sent pas ! Oui oui je vous assure que cela existe. Lorsqu’on connait bien sa taille cela change la vie. Avant de travailler en lingerie je pensais faire un 90B et finalement je fais un 85D et j’ai bien vu la différence de confort lorsque j’ai enfin pris des dessous à ma taille.  

Bien entendu chacun fait bien ce qu’il veut de son corps et chaque femme est libre de porter ou non des soutiens-gorge. J’aime beaucoup la lingerie mais je dois dire que se passer de soutien-gorge de temps en temps est vraiment agréable. Ne vous sentez donc pas obligé d’en porter !

J’espère que cet article vous aura plus et permettra à certaines d’entre vous de bien choisir sa lingerie ! 

6 réflexions au sujet de « Comment bien choisir son soutien-gorge ? »

  1. C’est très instructif. Je crois que je n’ai jamais eu soutien gorge à ma taille 😂. Je n’en porte plus depuis plusieurs années.
    Je suis à l’aise avec des brassières en coton. Pas sexy du tout mais mes chevaux s’en fichent.
    Merci pour cet article. Bonne journée 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Hello !
    Super article, très intéressant. C’est vrai qu’en fonction de la taille et de la forme de la poitrine, on aura pas toutes les mêmes besoins. D’autant plus que ces derniers changent aussi dans le temps, selon l’âge, nos activités, les vêtements qu’on porte…bref ! En tout cas, c’est chouette que tu puisses conseiller tes proches sur ce sujet ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci c’est gentil ! 🙂
      Oui il faut aussi prendre en compte les changements qu’on peut avoir, notamment pendant la grossesse et après l’accouchement où on peut être vite perdue !
      Je trouve ça cool d’aider mes proches à ce sujet, autant partager les petites astuces qui peuvent aider 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s