Venise : la ville de l’amour… mais pas que ! 

Qui n’a jamais eu envie de découvrir la si jolie ville de Venise ? Personnellement elle faisait partie de ma liste des villes que je souhaite absolument voir au moins une fois dans ma vie. Lorsque nous avons décidé de voyager dans le nord de l’Italie, c’était une évidence pour nous. Nous allions découvrir Venise.

Et pour être tout à fait honnête j’avais hâte et j’appréhendais à la fois. Hâte parce que cette ville est emblématique, j’étais très heureuse de partir la découvrir avec l’Amoureux. Elle m’a toujours fait rêver et elle semblait si unique. L’appréhension, car j’avais une énorme attente sur cette ville et j’avais peur d’être déçue, qu’elle soit beaucoup trop touristique. Peur que l’image que j’en avais soit très loin de la réalité. 

Je peux vous dire que Venise ne m’a en rien déçue, elle a même dépassé mes attentes ! Elle est souvent associée à la ville de l’amour, mais je peux vous assurer que ça ne s’arrête pas à ça. Venise dispose de tellement de spécificités… Son architectures colorées, ses 177 canaux, ses 455 ponts, ses monuments, son histoire, ses spécialités culinaires, ses gondoles… Ce n’est pas pour rien si cette ville est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO

Jolie par beau temps comme sous la pluie, cet endroit dégage une sensation de bien être qui est tellement agréable. C’est une destination de vacances idéale pour se dépaysé et se ressourcer. J’ai vraiment eu un énorme coup de coeur pour cette ville et je pourrais observer le lagune de Venise sur les rives chaque jour de ma vie !  

Pour cette première fois nous avons fait le choix de rester sur l’île principale pour en profiter un maximum. Nous comptons bien retourner à Venise un jour pour visiter les autres îles, notamment Burano, Murano et Lido qui doivent être magnifique à découvrir. 

Moi qui avais peur d’être déçue, ça me fait désormais sourire lorsque j’y repense ! Mais restons honnête, nous sommes partir découvrir cette ville au bon moment. Nous avons eu du beau temps, des températures douces. Les restrictions liées au covid nous ont également permis de découvrir une ville avec un afflux de touriste moins important. La chance a été de notre côté et nous a permis une belle découverte sans (peut être) les inconvénients habituels. 

Venise m’a laissé de si beaux souvenirs qu’elle m’offre encore aujourd’hui une belle manière de m’évader lorsque j’y repense. Je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner ! 

13 réflexions au sujet de « Venise : la ville de l’amour… mais pas que !  »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s