❅ Let it Snow ❅

Il y a quelques temps, un joli manteau blanc est venu embellir la ville de Paris. Un merveilleux événement qui nous permet de redécouvrir nos endroits préférés tapissés d’un blanc immaculé. J’attends ce moment avec impatiente depuis que j’ai posé ma valise ici. Les hivers neigeux ne sont pas courants à Toulouse et j’avoue que je m’attendais à connaître ça plutôt rapidement ici.

IMG_4515IMG_4533

Après avoir passé la journée au bureau et voir les flocons envahir les rues de Paris, je n’avais qu’une envie : me balader et aller prendre des photos ! N’ayant pas de chaussure adéquate pour marcher dans la neige, j’ai pris la sage décision de rester dans mon quartier (et c’est décidé, je vais m’acheter une bonne paire pour les prochaines chutes de neige !). J’espère avoir la chance de découvrir le Jardin des Tuileries ou la Place Vendôme sous la neige dans le futur.

IMG_4534IMG_4518

Armée de mon bonnet et de mon écharpe, j’étais comme une enfant émerveillée. Ces gros flocons qui envahissaient le sol, rendait les lieux magiques. Cet endroit que j’aime énormément était encore mieux sous la neige. Un côté « village de campagne » que j’aime tout particulièrement. En temps normal j’ai l’impression, en me promenant dans ces rues de ne plus être dans Paris. L’effet était encore plus spectaculaire ce jour-là.

IMG_4522IMG_4529

Cette promenade, que j’aimerais faire aussi souvent que possible, était très agréable. Au détour d’une rue, j’ai croisé des enfants qui jouaient à une bataille de boule de neige. Un peu partout des personnes qui déambulent d’un pas mal assuré mais toujours le sourire aux lèvres. Cette joie qui planait dans l’air était visiblement contagieuse.

Ce temps qui redonne le sourire et une âme d’enfant est (et restera) toujours mon préféré. ❅

IMG_4539

Le Jardin Japonais #Toulouse

Lors de notre séjour en terre toulousaine, j’avais envie de faire visiter la ville à mon chéri et par la même occasion la (re)découvrir réellement moi-même. J’ai tout de suite pensé à ce jardin. Des années que j’en entends parler, je suis passée juste à côté des dizaines de fois sans faire l’effort d’y faire un tour par manque de temps ou par simple oubli. Laissez-moi vous dire que ce jardin est tout simplement splendide. Un dépaysement total qui nous invite à découvrir la culture japonaise.

IMG_3482IMG_3479

Ce jardin a été voulu par Pierre Baudis (ancien maire de Toulouse) et a été créé en 1981/1982. Lors de ses voyages l’ancien maire a pu admirer ses jardins zen. Particulièrement séduit par un jardin qu’il a visité à Dublin, il a voulu en reproduire un au cœur de la ville afin de partager cet art.

IMG_3480IMG_3460

C’est au cœur du parc de Compans Cafarelli que se situe le jardin japonais. Avec une surface de 7 000 m² ce jardin est inspiré des jardins traditionnels de Kyoto du XIV et XVIe siècle. Organisé en plusieurs parties représentant les traits caractéristiques des jardins japonais, vous pourrez admirer la végétation traditionnelle ainsi qu’un exemple d’architecture d’un pavillon de thé.

IMG_3473IMG_3451

Très calme, c’est un endroit parfait pour se détendre et petit plus : ce jardin est labellisé Jardin Remarquable ! Par contre l’été faites attention aux moustiques, j’ai dû me faire piquer plus de 8 fois lors de notre promenade.

IMG_3462IMG_3469

Gratuit, ce jardin vous offre une belle promenade ! Pour les heures d’ouvertures elles varient dans l’année, je vous invite à vous rendre sur le site de l’office du tourisme pour les consulter. Niveau transport vous pouvez vous y rendre en voiture (Parking de Compans Cafarelli ; attention cependant au tarif), ou en métro (Ligne B station Compans Cafarelli), des bus passent aussi à proximité.

Liens utiles :

Info sur les horaires d’ouverture : https://www.toulouse-tourisme.com/jardin-japonais/toulouse/pcumid031fs0007f

Jardins Remarquables : http://jardinsremarquables.com/

Journées Européennes du Patrimoine: Manufacture des Gobelins (La Savonnerie) et l’Enclos des Gobelins

Le début de la manufacture des Gobelins (13eme arrondissement) remonte au XVe siècle. Jehan Gobelin créé un atelier de teinture dans le faubourg Saint Marceau (actuellement faubourg Saint-Marcel), qui s’agrandira plus tard grâce aux descendants qui prendront la décision de construire de nouveaux ateliers. Au XVIIe siècle, Henri IV fait installer des ateliers de tapisserie qui seront en 1662 rachetés par Colbert. La production réalisée dans ces ateliers servira à l’ameublement des demeures royales et à la création de cadeaux diplomatique.

IMG_3834

C’est au cours des journées du patrimoine que nous nous sommes aventurés dans une partie de la manufacture des Gobelins, plus particulièrement la manufacture de la Savonnerie. Cette visite a été une jolie découverte. Une occasion de découvrir un métier et une technique de travail historique. Les personnes présentent parlaient avec passion de leur métier. Il n’y a pas mieux pour découvrir de nouvelles choses!

La visite commençait par l’exposition de maquettes d’un projet : la création d’un tapis pour la salle du trône du château de Versailles (oui oui, rien que ça!). Pour la création de ce tapis, l’équipe se base sur une archive d’un croquis réalisé sous le règne de Louis XIV. Autant dire que ce projet est colossal ! L’équipe était présente, et nous avons pu poser librement nos questions. Ce projet est l’un des premier dans ce genre, un véritable challenge qui a commencé depuis quelques années déjà et n’est pas prêt d’être achevé. J’espère de tout cœur pouvoir admirer un jour ce fameux tapis !

Pour être honnête je n’ai pas osée demander si je pouvais photographier les dessins et le carton, toutes les images de cet article concernent une autre partie de la visite!

IMG_3823IMG_3826

Nous avons poursuivis à l’étage supérieur où nous avons vu de véritable métier à tisser (et c’est impressionnant). Nous avons passé de nombreuses minutes à parler avec des lissiers qui nous ont expliqué leurs métiers et les techniques de tissage. L’étage supérieur était dans la même logique avec des métiers à tisser différents.

IMG_3828

Cette visite était un véritable parcours! Suite à ça nous avons pu nous promener dans l’enclos des gobelins. Une parenthèse dans le temps où nous avons pu admirer cet espace si calme et si beau. Si vous avez la possibilité de réaliser cette visite l’an prochain lors des journées européennes du patrimoine foncez-y ! Vous ne serez pas déçus!

Pour vous y rendre : Station/Arrêt Les Gobelins (Métro 7 ou Bus 27 et 47).

Lien utile ;

Mobilier national : http://www.mobiliernational.culture.gouv.fr/fr/accueil

Passage Jouffroy et Passage Verdeau

Ces deux passages (9eme arrondissement) ont été construit par les architectes François-Hippolyte Destailleur et Romain de Bourges en 1836 et inaugurés en 1846.

IMG_3006

Commençons par le Passage Jouffroy ; Premier passage construit entièrement en fer et en verre c’est également le premier à être muni d’un chauffage au sol. Inscrit au monument historique en 1974, le passage a connu une rénovation complète en 1987 où le dallage d’origine a refait son apparition. Son nom vient du propriétaire des terrains Félix de Jouffroy-Gonsans qui présidera par la suite la compagnie privé créée pour assurer la gestion des passages.

Petite anecdotes ; en dessous de ce passage se trouve une galerie datant du Moyen-Âge ! Celle-ci relie les caves de chaque boutique du passage, il y a également l’installation du chauffage au sol de l’époque.

IMG_2996IMG_2997

Dans ce passage parisien vous trouverez la sortie du fameux Musée Grévin (présent depuis 1882) et également admirer la façade (classée monument historique) de l’Hôtel Chopin ! Cet Hôtel existe depuis la création du passage et est un des plus vieil hôtel de Paris. A l’époque il se nommait Hôtel des Familles, c’est seulement en 1970 qu’il changera son nom en hommage au célèbre compositeur qui aimait passer du temps dans le passage et se rendait dans les salles de démonstration des pianos Pleyel.

IMG_2993IMG_2999IMG_3003

Ce passage est juste magnifique ! Vous aurez le plaisir de découvrir de très belle boutique comme La Maison du Roy, La Boite à Joujoux, la Librairie du Passage… N’hésitez pas à faire un tour dans les boutiques, et d’admirer les ouvrages de la libraire.

Certainement le passage le plus fréquenté de la capitale il en vaut le détour ! Et si vous avez un peu de temps devant vous je vous conseille de faire un tour au Musée Grévin !

IMG_2976

Concernant le Passage Verdeau, son nom vient d’un des promoteurs du passage et actionnaire de la compagnie privée du Passage Jouffroy, Monsieur Verdeau.

Ce passage a  longtemps été délaissé. Beaucoup moins plébiscité que les passages Jouffroy et des Panoramas, il faudra attendre l’ouverture de l’Hôtel Drouot pour que sa popularité augmente. En effet beaucoup d’antiquaires se sont installés dans le passage. Aujourd’hui il est connu pour abriter des antiquaires, des boutiques proposant des vieux ouvrages et cartes postales. C’est un endroit parfait pour chiner !

IMG_2979IMG_2978

Pour vous y rendre en métro côté Passage Verdeau ; station Le Peletier (Ligne 7). Côté Passage Jouffroy ; stations Richelieu Drouot ou Grands Boulevards (Lignes 8 et 9). Le mieux est de descendre à Jussieu et de faire le Passage Verdeau puis le Passage Jouffroy pour finir avec le Passage des Panoramas !

Adresses utiles ;

Passage Jouffroy : 10-12 Boulevard Montmartre, 75009 Paris
Passage Verdeau : 6 Rue de la Grange Batelière, 75009 Paris

Passage des Panoramas

Pour la petite histoire ; à la fin du XIXe siècle, Paris comptait près de 150 passages couverts. Il était possible de traverser tout Paris en passant par ces passages. La restructuration de Paris par le Baron Haussmann change radicalement l’apparence de la ville. Cette dernière qui n’a pas tellement changé depuis le Moyen-Âge connait de grands travaux : Boulevards et avenues sont percés et de nombreux passages couverts disparaissent. Aujourd’hui il reste une trentaine de passage couvert dans la capitale.

IMG_3014IMG_3012

Le passage des Panoramas (2eme arrondissement) est l’un des premiers passages couverts de Paris. Il a été construit sur l’emplacement de l’Hôtel de Montmorency-Luxembourg (construit en 1704 par Pierre Cailleteau dit « Lassurance »), et a été édifié en 1799. C’est également l’un des premiers passages commerciaux couverts d’Europe.

La toiture vitrée de ce passage était une vraie innovation à son époque. De plus, les premiers essais d’éclairage au gaz (inventé par Philippe Lebon) ont été réalisés dans ce passage, ce qui en fait l’ancêtre des galeries marchandes que nous connaissons actuellement.

IMG_3019IMG_3017

Aujourd’hui vous pouvez trouver dans ce passage de nombreux restaurant (Caffé Stern, Racines, Gyoza bar…), mais également des boutiques que les philatélistes apprécieront. Le passage possède un accès au Théâtre des Variétés et vous pouvez même y admirer des décors d’époque notamment à l’emplacement de l’ancien chocolatier Marquis et de l’imprimerie Stern.

IMG_3020IMG_3011

C’est un joli lieu pour faire de belles promenades dans Paris. Vous pouvez même poursuivre votre parcours en vous rendant dans le passage Jouffroy et le passage Verdeau qui sont dans le prolongement du passage des Panoramas.

Je trouve que les promenades dans les passages couverts dans Paris sont les plus belles à faire ! C’est l’occasion de découvrir de nouveaux restaurants et magasins dans un décor qui vous plonge dans une autre époque.

IMG_3018

Pour y accéder en métro : stations Grands Boulevards ou Richelieu-Drouot (Ligne 8 et Ligne 9) et station Bourse (Ligne 3).

Vincennes en Anciennes

Cet événement permet d’admirer de nombreux véhicules ; voitures de police, bus, véhicules militaire, Cadillac, Mustang… Voitures françaises comme américaines chacun y trouvera son goût !

IMG_3196IMG_3218IMG_3087

L’association Vincennes en Anciennes a été créée en 1998 et est la première association multimarque de voitures anciennes en France (1 200 membres pour un parc de 3 000 voitures). Cette association a déjà participé à plusieurs événements tels que le Téléthon ou les journées européennes du patrimoine. Elle est également connue pour organiser des sorties thématiques comme les Traversée de Paris.

Deux fois par an, l’association organise une traversée de Paris. Les participants suivent un itinéraire et plusieurs lieux sont choisis et communiqués afin que tout le monde puissent venir librement admirer les voitures présentes lors de l’événement.

IMG_3152IMG_3189IMG_3144IMG_3300

Cette année le parcours débutait à l’esplanade du château de Vincennes, traversé Paris en passant par la place de Clichy et la place de la Concorde pour finir sur la terrasse de l’observatoire de Meudon. 700 véhiculent était attendu !

IMG_3360IMG_3253IMG_3086IMG_3362IMG_3270

Petit conseil : ne soyez pas trop regardant sur les horaires communiquées, nous sommes arrivés plus de 30 minutes avant et certains participants étaient déjà présents, n’hésitez pas à y aller plus tôt. Concernant l’itinéraire il n’a été communiqué sur le site de l’association que 20 min avant le départ de la traversée. Cependant il y avait la possibilité d’aller à Meudon entre 12h et 16h pour contempler les voitures, cette alternative peut être plus simple si vous avez peur de louper le coche le matin.

IMG_3331IMG_3335IMG_3187IMG_3135

Cet événement est l’occasion de plonger dans une autre époque en contemplant une jolie collection de voiture ! Entièrement gratuite (pour les visiteurs) c’est une idée de sortie originale qui plaira aux petits comme aux plus grands !

Vincennes en Anciennes : http://www.vincennesenanciennes.com/

La Galerie Vivienne

La Galerie Vivienne (2eme arrondissement) est certainement la galerie la plus célèbre de Paris ! Inscrite aux monuments historiques en 1974, cette galerie est un véritable bijou que je vous invite à visiter.

IMG_3049

C’est en 1823 que la galerie fut construite par l’architecte François-Jean Dellanoy (lauréat du grand prix de Rome en 1778), suite à la demande du président de la chambre des notaires Marchaux. La galerie portera d’ailleurs son nom jusqu’en 1825 où elle sera nommée Galerie Vivienne.

IMG_3032IMG_3031

Cette galerie a connu un énorme succès jusqu’à la fin du second empire. Petit à petit de nombreux commerçants ont décidé de quitter la galerie afin de s’installer aux Champs Elysées, nouvelle place incontournable pour les commerces de luxe.

Pour la petite histoire ; si vous vous rendez au numéro 13 de la galerie, vous pouvez y voir un escalier. Celui-ci mène à l’ancien appartement du célèbre Vidocq !

IMG_3026IMG_3028

Aujourd’hui vous trouverez dans la Galerie Vivienne de nombreux magasins de décoration et de prêt-à-porter de luxe. Ma boutique préférée dans la Galerie est sans aucun doute la librairie Jousseaume ! Petite librairie chaleureuse, vous pouvez y trouver des livres d’occasions, anciens comme récents et même des ouvrages en anglais. C’est également une librairie où vous pouvez vendre vos livres.

La Galerie accueille également des restaurants et boutiques gastronomiques. La plus célèbre étant l’épicerie fine Legrand Filles et Fils présente dans la galerie depuis 1880. Elle propose plus de 3 000 références de vins provenant de 350 domaines.

IMG_3025IMG_3027

C’est l’un de mes endroits préféré dans Paris, si vous souhaitez vous promener dedans, je vous conseille de vous y rendre le matin pour éviter le monde et profiter tranquillement de l’architecture et de l’ambiance chaleureuse de cette galerie.

La galerie est ouverte de 8h30 à 20h30 et les commerces sont généralement ouverts de 11h à 19h du lundi au samedi. Je vous invite à consulter les horaires des boutiques que vous souhaitez voir sur le site de la galerie.

Située entre le Palais Royal et le Palais Brongniart, le plus simple pour y aller en métro est de s’arrêter à la station Bourse (Ligne 3) ou à la station Palais Royal Musée du Louvre (Ligne 1 et 7).

Site de la Galerie Vivienne ; http://www.galerie-vivienne.com/

Bois de Vincennes

Plus grand espace vert de Paris avec ses 995 ha, le bois de Vincennes (12eme arrondissement) est un vestige de l’ancienne ceinture forestière qui entourait Paris autrefois. Longtemps utilisé comme terrain de chasse royal, il propose désormais plusieurs activités au public.

En effet le bois de Vincennes regroupe le Parc Floral, le Parc Zoologique de Paris, l’Hippodrome de Vincennes, le château de Vincennes, l’école du Breuil… et bien plus encore !

IMG_0575

Il est possible de louer une barque pour vous balader sur l’un des lacs du bois.
Deux choix possibles ; le lac de Daumesnil ou le lac des Minimes. Il faut compter 10 à 12,50€ de l’heure pour 1 à 2 personnes et 12 à 13,50€ de l’heure pour 3 à 4/5 personnes selon le lac (une caution de 10 à 20€ est également requise).
Envie de naviguer avec votre animal de compagnie? C’est possible mais seules les locations du lac des Minimes vous proposent ce service !

Vous pouvez également faire une balade à poney (5€ pour un baptême et 12€ la grande balade), des locations de tandems, tricycles ou de vélos sont également présentes sur place.

IMG_0776IMG_0706

Pendant les beaux jours, je vous conseille de vous y rendre le plus tôt possible, le bois attire beaucoup de monde. Vous pouvez profiter d’un endroit calme avec l’avantage de la fraîcheur du matin. N’hésitez pas à partir à la recherche des animaux. Vous pouvez facilement voir des paons, cygnes, perruches… Les amateurs de photos pourront s’en approcher, ils ne craignent pas la présence de l’Homme. Cet endroit permet de s’évader, vous n’aurez pas l’impression d’être à Paris !

IMG_0684IMG_0763

Pour vous y rendre en transport en commun plusieurs choix s’offre à vous ;

      • Métro : Porte Dorée, Liberté (toutes les deux sur la Ligne 8), Château de Vincennes (Ligne 1).
      • Tramway : Porte Dorée (Ligne T3a).
      • Le RER A et plusieurs ligne de Bus passent à proximité du bois.

Vérifiez bien votre itinéraire avant de partir pour choisir la station la plus proche du lieu que vous souhaitez voir. Vous trouverez ici un plan du bois de Vincennes :
https://api-site.paris.fr/images/152439.pdf

Je vous invite à consulter le site de l’office du tourisme de Vincennes pour plus d’informations : http://www.vincennes-tourisme.fr/Decouvrir/Bois-de-Vincennes-et-ses-alentours/Le-Bois-de-Vincennes